Les news du futur APB au fil des semaines

19/10/2017 - APB 2018 #2

La commission remet ses propositions à la ministre.
Réunis en groupes de travail depuis juillet, les acteurs concernés par la question de l’entrée à l’université et la transformation d’APB (professeurs, étudiants, présidents d’université, parents d’élèves…) remettent ce jour, jeudi 19 Octobre à Frédérique Vidal, ministre de l’enseignement supérieur, la synthèse des leurs échanges et leurs propositions. C’est principalement la question des prérequis à l’entrée à l’université qui ne fait pas consensus au sein de la commission, certains souhaitant que ces prérequis soient informationnels, (conseils, mises en gardes sur le niveau requis), d’autres pensant qu’il est préférable qu’ils soient coercitifs (ex : vous ne pourrez rentrer en licence économie qu’avec une mise à niveau en maths …). C’est entre autre sur cette question de la sélection à l’entrée de l’université que la ministre aura à trancher, et ce dans un délai très court.


16/10/2017 - APB 2018
Quel avenir pour la procédure d’Admission post bac, qui permet d’orienter chaque année quelque 800 000 candidats dans l’enseignement supérieur ?
Le cadre se dessine petit à petit au fil des prises de parole de la ministre de l’enseignement supérieur, Frédérique Vidal. Mais c’est un chantier de grande ampleur à mener en quelques mois.
• La réforme de l’entrée à l’université et donc la rénovation de la plate-forme APB, passeront par la loi. . « Les propositions faites par APB n’ont aucune autre justification que les règles qui gouvernent l’algorithme. Et ces règles sont fixées par la loi. Nous devons donc la modifier. »
• APB va être repensé et donc renommé. La procédure sera en partie dématérialisée. Il subsistera un algorithme mais il ne sera pas le seul à prendre des décisions. Il y aura intervention humaine, comme la CNIL le préconise. (loi Informatique et libertés)
• La plateforme qui succèdera à APB sera adossée à un comité d’éthique rattaché au ministère de tutelle.
• La durée de la procédure sera raccourcie.
La ministre de l’enseignement supérieur promet une information aux familles pour la rentrée des vacances de la Toussaint.
A suivre...


Actualisé le 10 septembre 2017

Le site Admission post-bac va changer... de nom. Ce qui permettrait certainement de repartir sur de nouvelles bases et d’oublier les mauvais souvenirs. Si le changement de nom paraît donc tout à fait possible, le logiciel en lui-même ne devrait pas être supprimé pour autant.

Toutefois, une chose est sûre: le site va être profondément remanié. Plusieurs pistes sont envisagées:

  • diminuer le nombre de vœux (actuellement au nombre de 24),
  • et surtout améliorer l’orientation des jeunes en expliquant mieux les filières du supérieur dans les lycées. Des volontaires seraient alors mobilisés, des visites d’universités organisées, les ressources numériques optimisées. Car, c’est un paradoxe, de nombreuses filières ne font pas le plein : 100 000 places sont encore proposées sur APB !

Enfin, concernant l’inscription à l’université, Frédérique Vidal a déclaré que lorsqu’un bachelier n’aura pas les prérequis nécessaires (un bachelier professionnel qui souhaiterait intégrer une licence de psycho par exemple), il lui sera proposé des formations complémentaires: «Concernant les remises à niveau (...) elles pourraient se dérouler durant l’été, mais aussi en septembre, en décalant la rentrée d’un mois, ou le soir, avec des cours en ligne», a t-elle déclaré.

A suivre.

 

INFOS du SUPÉRIEUR


Fusion de deux concours écoles ingénieur post bac : Puissance 11 + Alpha devient : Puissance Alpha

Les 16 écoles du concours Puissance Alpha :

CPE Lyon
EBI
EFREI
ELISA EROSPACE
ESAIP Angers -Aix en Provence
ESCOM Compiègne
ESEO Angers - Paris - Dijon
ESIEA
ESIEE Amiens
ESIEE Paris -  CCI Paris Ile-de-France
HEI Lille
ISEN Brest
ISEN Lille
ISEN Toulon
ISEP Paris